BRO GOZH MA ZADOU

L'hymne national breton (Vieux pays de mes pères) fut inspiré de l'hymne national gallois composé et écrit en 1856. Taldir Jaffrenou en publia une traduction en Breton. Lors de son congrès de Lesneven, l'Union régionaliste bretonne le choisit en raison de la fraternité qui rapprochait bretons et gallois. Le père de Camille Lemercier d'Erm, imprimeur à Niort, l'édita dans un album pour piano. En 1906, Maurice Duhamel écrivit une nouvelle harmonisation pour piano qui fut enregistrée en 1910.
Depuis, le Bro Gozh est devenu et est reconnu comme l'hymne national de tous les bretons. Il est chanté dans de nombreuses manifestations.

Ni Breizhiz a galon karomp hon gwir Vro !
Brudet eo an Arvor dre ar bed tro dro.
Dispont 'kreiz ar brezel hon Tadou ken mat
A skuilhas eviti o gwad
Nous Bretons de coeur, aimons notre patrie !
L'Arvor est renommé partout dans le monde.
Sans peur dans la guerre, nos pères si généreux.
Répandirent pour elle leur sang !

DISKAN
O Breiz, ma Bro, me gar ma Bro !
Tra ma vo'r mor ' vel mur n' h he zro
Ra vezo digabestr ma Bro !

REFRAIN
O Bretagne, ma patrie, j'aime ma patrie !
Tant que la mer formera un rempart autour d'elle
Sois libre ma patrie.

Breizh, douar ar Sent kozh, douar ar Varzhed,
N'eus bro all a garan kement 'barz ar bed.
Pep menez, peb traonienn d'am c'halon zo ker ;
Enno kousk meur a Vreizhad ter !

Bretagne, terre des vieux Saints, terre des Bardes,
Il n'est d'autre pays que j'aime tant au monde,
Chaque mont, chaque vallon à mon coeur sont chers,
Plus d'un Breton fougueux y repose !